21 octobre 2015

Lettre aux Bourbonnais et patriotes de France

Lettre aux Bourbonnais,

et patriotes de France

 

Chers amis,
 
il est temps d'avoir des élus jeunes et dynamiques dans l'Allier, avec de vraies valeurs et conviction, et de nous rassembler, toutes celles et ceux qui aiment la France et le Bourbonnais et ne veulent pas les voir disparaître !
 
Je mène depuis plusieurs années ce combat avec le SIEL dans le Bourbonnais en tant que délégué régional pour l'Auvergne et Rhône-Alpes, et délégué départemental pour l'Allier.
 
  
 
 
Le SIEL défend la Souveraineté et l'Identité de la France et nos Libertés.
 
La situation de la France est trop grave et il est urgent maintenant que toutes les bonnes volontés s'unissent.
 
La situation chaotique de la France, dont l'Allier, leur destruction méthodique depuis 50 ans par des élus sans foi ni loi ni valeurs, et les souffrances endurées aujourd'hui au quotidien par tant de nos compatriotes ne sont pas acceptables, car cela pourrait être autrement ! J'ai accepté la responsabilité, en simple citoyen, de mener courageusement ce combat politique et j'appelle toutes les françaises et tous les français patriotes du Bourbonnais, y compris les élus locaux, à me soutenir et me rejoindre !
 
Je forme le vœux que le SIEL puisse constituer dans les prochains mois des listes de candidats compétents, volontaires, intègres, aptes à prendre démocratiquement le pouvoir dans les prochains mois et à travailler ensemble à un programme salutaire de refondation de la vie politique locale et à la reconstruction de nos villes, villages et département autour des valeurs qui fondent notre civilisation.
 
Les autres partis, la gauche comme la fausse droite, nous trahissent et mènent la même politique, celle de l’inversion des valeurs, du mensonge, de l’individualisme, de la marchandisation de tout, de l'insécurité, de la décadence et de l’abandon des plus faibles d'entre nous, notamment nos enfants, femmes isolées, personnes ayant un handicap, nos personnes âgées et démunis.
 
La valeur Travail, celle de "la France qui se lève tôt" qui vit, non pas d'argent public, mais des fruits de son travail, est dévalorisée et abandonnée, au profit du laxisme et de l'assistanat généralisés.
 
Ils ont livré la France et notre souveraineté aux groupes de pression, à Bruxelles, à Francfort, et vendent chaque jour un peu plus ce qu’il en reste à Washington et aux oligarchies mafieuses, pétrolières ou financières.
 
Ils détruisent chaque jour un peu plus ce qu'il reste de France, notre Histoire, nos terroirs, nos racines, nos traditions et paysages, notre langue et notre culture, nos communes, notre Patrimoine, tout ce qui a fait notre identité et la grandeur de notre civilisation, en utilisant à leur profit, notamment, notre submersion migratoire qui ne bénéficie ni aux Français ni aux "migrants".
 
En Régions ils augmentent chaque année leurs budgets gargantuesques : plus de 3 milliards d'euros par an en Auvergne-Rhône-Alpes (!), et plus de la moitié rien qu'en dépenses de fonctionnement !
 
Idem dans les Communautés de communes et au Conseil départemental de l'Allier, et quasiment partout ailleurs !
 
Tout est fait aussi aujourd'hui pour éloigner les centres de décision des Français, pour leur confisquer la souveraineté et empêcher l'exercice de la démocratie directe.
 
Ce n'est plus acceptable !
 
Ils gaspillent, subventionnent les copains et coquins, en nous endettant et en prélevant toujours plus d'impôts et taxes sur les Français qui n'en peuvent plus et qui doivent, souvent, sacrifier leur vie de famille ou leurs loisirs pour pouvoir les payer.
 
Fidèles aux systèmes socialistes et communistes, ils restreignent petit à petit toutes les libertés et mettent des pans entiers de l'Economie sous perfusion, et subventionnent avec l'argent des français le communautarisme, l'anti-France et des projets souvent insensés, immoraux ou absurdes, quand ne règnent pas la corruption et le copinage !
 
Je vous propose avec le SIEL de nous opposer fermement à cela avec un projet radicalement différent : un projet de bon sens, de Justice, de soucis du bien commun, de défense de la dignité de chaque Française et de chaque Français, de rétablissement de la démocratie locale et une politique responsable, honnête et durable.
 
Car nous sommes comme vous, nous agirons ensemble pour le bien commun.
 
C’est maintenant une urgence, pour l'avenir de nos enfants et les générations futures.
 
Nous avons de vous !
 

Rejoignez-nous !

 
 
 
 
 
 

 

Et suivez nous sur Twitter et Facebook !

 

Âgé de 37 ans, Guillaume de Longeville est marié et père de famille.

Diplômé d'école supérieure de gestion et spécialisé en gestion, création et reprise d'entreprises.

Il est délégué régional du SIEL pour l'Auvergne et Rhône-Alpes, et délégué départemental du SIEL Allier.

Cliquer ici pour en savoir plus sur Guillaume de Longeville