Création de Fortress Europa

Le chaos migratoire qui submerge l’Europe est un péril inédit qui ne pourra être déjoué qu’à l’échelle du continent.

A l’invitation du mouvement patriote allemand Pegida le président du SIEL, Karim Ouchikh, a participé à la fondation à Dresde, avec d’autres forces politiques européennes, du premier mouvement transnational de lutte contre le chaos migratoire : Forteresse Europe.

Tchèquie, Estonie, Espagne, Italie, Bulgarie, Irlande, Grande-Bretagne, Pologne. Allemagne… Les Nations européennes étaient représentées ce vendredi 13 mai 2016 dans l’enceinte du Parlement de Prague autour de la figure de proue de la lutte contre le Grand Remplacement outre-Rhin, Tatjana Festerling, porte-parole de Pégida.

La charte de fondation de ce mouvement a été signée le 13 mai dernier au Parlement de Prague.

Cette organisation politique prometteuse sera portée sur les fonts baptismaux de l’Histoire ce 16 mai à Dresde, dans une ville symbolique qui demeure aux avant-poste de la lutte contre l’immigration de masse.

Le SIEL était la seul parti politique Français à y participer.

 

La fondation de Fortress Europa à Prague (+ photos)

Lire le discours de Karim Ouchikh à Dresde (+ photos )

 

 

Fortress Europa

 

fortress euro

fortress

fortress_052016_02

fortress_052016_03

fortress_052016_06